Dossier Alzheimer

Guide des EHPAD Alzheimer

Qu’est-ce que le dispositif MAIA ?

Les différents acteurs 

Le décideur MAIA est généralement une autorité locale, telle qu’un conseil départemental ou une agence régionale de santé (ARS). Il a la responsabilité de prendre la décision de mettre en place le dispositif. Il alloue les ressources nécessaires à sa mise en œuvre et définit les objectifs et les priorités.Le porteur de projet est une structure locale telle qu’un EHPAD[1], un centre hospitalier, une association ou un organisme public qui assume la mise en place et la gestion du dispositif. Il est chargé de la coordination des services, de l’organisation des évaluations des personnes âgées, de l’élaboration des plans personnalisés et de la supervision du coordinateur MAIA.Le pilote ou coordinateur MAIA, véritable chef d’orchestre du dispositif, ce professionnel de santé est spécialement formé pour mettre en œuvre la méthode. Il joue un rôle essentiel dans la coordination et la collaboration des différents acteurs et est le point de contact principal des personnes âgées et de leur famille.En résumé, le décideur MAIA prend l’initiative de mettre en place la méthode au niveau régional, le porteur de projet assume la responsabilité de la mise en œuvre locale, et le coordinateur joue un rôle clé dans la coordination des services et la prise en charge personnalisée des personnes âgées en perte d’autonomie. Cette collaboration entre les différents acteurs vise à améliorer la qualité de vie et l’autonomie des personnes âgées.La maladie d'Alzheimer est une maladie neurologique dégénérative se caractérisant par la mort progressive des cellules du cerveau,Le dispositif MAIA a été mis en place pour améliorer la qualité des soins et garantir une prise en charge globale optimale des résidents en maison de retraite médicalisée. Cette approche novatrice vise à coordonner les services médicaux, sociaux et sociaux-médicaux afin d’organiser plus efficacement la prise en charge des malades en EHPAD[1] et plus particulièrement celles atteintes de pathologies lourdes comme la maladie d’Alzheimer. les neurones. La maladie d'Alzheimer provoque chez le patient une altération des fonctions cérébrales et motrices, conduisant à terme à une dépendance totale.La maladie d'Alzheimer est pour l'heure incurable, toutefois, les scientifiques du monde entier travaillent à la mise au point de traitements efficaces.Parallèlement, de nombreuses études sont menées pour découvrir les facteurs favorisant l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Les symptômes de la maladie d'Alzheimer.    Les troubles de la mémoire : Ce sont les premiers symptômes généralement détectés par l'entourage. Ceux-ci ne sont pas toujours pris au sérieux, car la plupart des familles attribuent ces troubles à une conséquence normale de vieillissement. Bien que ceci soit vrai dans une partie des cas, une atteinte de la mémoire immédiate et l'oubli fréquent de noms de membres de l'entourage proche doivent conduire à une consultation médicale pour un diagnostic de la maladie d'Alzheimer..    Les troubles du langage : Alzheimer entraîne un appauvrissement du vocabulaire. La personne atteinte cherche ses mots et la capacité à écrire peut également être altérée..    Les difficultés dans les gestes quotidiens : La personne âgée atteinte d'Alzheimer éprouvent des difficultés à effectuer des tâches courantes alors qu'elle est tout à fait valide au niveau moteur..    La désorientation spatio-temporelle : Le patient souffrant d'Alzheimer se perd dans des lieux familiers et peut perdre la notion du temps..    Les troubles du comportement : Les changements d'humeur sont courants chez le malade d'Alzheimer. Un repli sur soi, une dépression se manifestent souvent, de même qu'une irritabilité inhabituelle.Le diagnostic d'AlzheimerSi un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent,  il faut rapidement consulter le médecin traitant. Après examen, celui-ci orientera la famille vers un spécialiste comme un neurologue ou bien vers une ''consultation mémoire'', de plus en plus répandues dans l'Hexagone.Des examens biologiques seront effectués pour éliminer les causes métaboliques de ces problèmes cognitifs. Puis, un examen clinique et un test neuropsychologique seront prescrits. Par ailleurs, les médecins peuvent appuyer le diagnostic par des examens d'imagerie médicale comme le scanner ou l'IRM. Organiser la vie quotidienne d'une personne âgée atteinte d'Alzheimer L'annonce du diagnostic est un moment toujours difficile pour le patient et sa famille. Toutefois, la prise de conscience de la maladie d'Alzheimer doit surtout pousser les familles à organiser au mieux le quotidien de leur proche en envisageant la mise en place d'une aide à domicile, la déchargeant de tâches quotidiennes devenues trop lourdes à assumer.En parallèle de toute l'organisation que peuvent mettre en place les aidants familiaux, il est essentiel de témoigner à la personne âgée malade d'Alzheimer un soutien familial affectif, de la présence, et du réconfort.Ensuite, en fonction de la progression de la maladie d'Alzheimer, d'autres aménagements pourront s'avérer nécessaires, comme un maintien à domicile renforcé ou un accueil en maison de retraite médicalisée pour Alzheimer. -Une prise en charge personnalisée ;-Un maintien à domicile facilité ;-Une meilleure qualité des soins ;-Un soutien aux aidants familiaux ;

Laissez un commentaire